Coloration spéciale pour les glucides

Coloration spéciale pour les glucides


Les glucides également appelés carbohydrates sont impliqués dans une large gamme de fonctions cellulaires incluant le repliement des protéines, l'adhésion cellulaire, l'activité enzymatique et la reconnaissance immunitaire.
Les techniques de détection des hydrates de carbone donnent des résultats diagnostiques précieux qui aident à caractériser diverses conditions pathologiques telles que la néoplasie, l'inflammation, les maladies auto-immunes et les maladies infectieuses.
Au fil des ans, une terminologie diversifiée a été utilisée pour décrire et classifier les glucides tissulaires. Les deux entités principales sont: le glycogène et les mucines (également appelées mucosubstances).
Le glycogène est un polysaccharide simple qui est largement distribué dans tout le corps. On le trouve en plus grande quantité dans le foie, les follicules pileux, les glandes endométriales, l'épithélium vaginal et ectocervical et les muscles cardiaques et squelettiques.
Le glycogène peut avoir une signification diagnostique dans plusieurs types de tumeurs, notamment le carcinome, le mésothéliome et le rhabdomyosarcome.
Les mucines sont une grande famille de polypeptides qui sont sécrétés par une variété de cellules de tissu épithélial et conjonctif. Ils peuvent fonctionner comme lubrifiants ou aider à l'adhésion cellulaire ou à la défense de l'hôte.
La classification des mucines est complexe mais peut être simplement divisée en mucines neutres et acides. Il existe de nombreux sous-types de mucines acides en fonction de leur origine (tissu épithélial par rapport au tissu conjonctif) et de leur structure moléculaire (sulfatée, carboxylée). Les mucines sont produites par de nombreuses tumeurs, notamment le carcinome, le liposarcome et le mésothéliome.